Quelques conseils et guides pour entreprendre des petites réparations en plomberie

petites réparations en plomberie.

Certaines circonstances vous obligent à remédier vos problèmes de dépannage sans l’aide d’un plombier. Découvrez des astuces simples pour apprendre les différentes manières de déceler une fuite de votre tuyau. Ce blog vous sera en outre d’une aide précieuse pour le remplacement, l’installation et la pose de petits équipements plomberie.

Comment savoir si sa tuyauterie est sujette à une fuite ?

Une importante fuite d’eau s’explique le plus souvent par une hausse anormale et continuelle de facture d’eau par rapport à votre consommation normale.

Pour déceler la source d’une fuite, il n’y a pas mille façons. Il vous faudra stopper carrément le compteur.

Le compteur une fois stoppé, notez directement ce qu’il affiche. Faites aussi cela dès la réactivation. Rapprochez les deux chiffres, calculez- en l’écart pour connaître exactement la quantité de perte d’eau :

  • Coupez totalement votre système d’alimentation d’eau en stoppant le robinet situté au niveau de votre compteur, en aval. Ne le remettez en fonction seulement qu’après 12 à vingt quatre heures.
  • Lisez attentivement le compteur, relevez ce qui est écrit dessus ! L’indication en m3 : c’est la quantité totale d’eau que vous avez consommé. Vous constaterez facilement les unités en hl, dal et litres alignées à droite de la virgule. Après avoir rouvert le compteur, notez une seconde fois ce qui apparaît sur le compteur au bout de 12 à vingt quatre heures ; calculez l’écart entre les deux chiffres pour connaître avec précision combien d’eau vous avez perdu.
  • Après avoir laissé votre compteur d’eau inactif pendant 12 à vingt quatre h, remettez-le en route, notez ce qu’il affiche. Faites écouler de l’eau à votre robinet et ne perdez pas votre compteur de vue ! Si votre compteur continue à tourner, c’est qu’il y a forcément une fuite quelque part. Stoppez- le une fois de plus et notez ce qu’il affiche en final. Ca y est, vous avez noté ce que le compteur d’eau a affiché : il est temps de confronter les chiffres et de calculer l’écart pour trouver la valeur exacte de perte de volume d’eau. Votre débit réel de fuite de système tuyauterie s’obtient en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures où vous avez arrêté votre compteur.
  • Quand la fuite est détectée et que votre volume et débit de fuite sont aussi connus. Faites le tour de vos installations et robinets défectueux pour combler la fuite de canalisation.

Conseils indispensables pour en finir avec les problèmes de fuite de canalisation

Un problème de fuite d’eau signifie forcément défectuosité d’un raccord ou d’un tuyau :

  • Quel produit utiliser pour colmater un tuyau en cuivre qui fuit ?

Pour combler un tuyau en cuivre, vous pouvez vous servir d’un ruban adhésif spécial « autoamalgamant » ou mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Un raccord défectueux a fait grimper votre facture à cause d’une fuite : comment faire

Pour résoudre un problème de fuite à ce niveau là il vous faudra éventuellement remplacer de joint.

  • Boucher un tuyau en Cu défectueux c’est possible avec du mastic :

On ne colmate pas une fuite de tuyau en Cu sans laquer la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un chiffon bien propre pour l’essuyer. Ensuite, commencez par astiquer minutieusement le tuyau en cuivre sur une zone légèrement plus large que la fuite afin de pouvoir faciliter l’accroche du produit.

Pour parfaire son polissage, il faudra utiliser un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique Tranchez le mastic pour en faciliter le moulage. Une fois cela effectué, vous obtiendrez ainsi un boulet de teinte uni et onctueux. C’est maintenant que vous allez appliquer le mastic sur la conduite fuyante afin de la boucher. La conduite fuyante a été bien polie. Maintenant il vous faudra y aplanir le mastic initialement malaxé et vous assurer qu’il adhère tout à fait à celle-ci. Attendez quelques heures, le temps que le produit sèche, adhère à la zone fuyante et en assure le colmatage.

  • Quelques conseils utiles pour le bouchage de tuyau cuivre avec du ruban adhésif :

La première chose à faire consiste à rendre la conduite bien polie et propre. Une fois cela terminé, séchez votre tuyau. Utilisez du papier abrasif, de la toile émeri fine ou de la brosse métallique pour parfaire le polissage. Le chiffon permet un nettoyage efficace. Séchez-le à l’aide d’un sèche cheveux. La bande une fois prête pourra être appliquée directement sur la conduite.

Quand le raccord lui-même ne fonctionne pas et provoque une fuite : comment pallier cela ?

Il existe trois façons de résoudre un problème de fuite au niveau d’une bague en PVC :

  • La remplacer quand elle est défectueuse.
  • La resserrez tout simplement si elle est encore récupérable.
  • Songer à remplacer ou à replacer le joint.

Obturer une fuite sur une tuyauterie Cu

Trouver d’où provient une fuite du premier coup parait impossible ou presque ; les causes sont nombreuses : Gel de tuyaux, défaut de fabrication, mauvaise qualité de soudage, défectuosité de tuyaux résultant d’ un choc direct, effet coup de bélier, micro-vibration… Un ruban adhésif antifuite autoamalgamant ou un mastic antifuite bi-composant est utile par exemple pour colmater les petites fuites alors que c’est différent pour le cas d’un gros jet de fuite nécessitant cette fois-ci l’assemblage d’un nouveau système de raccord.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Il comprend deux composants dissociés : durcisseur et adhésif qui se présentent sous forme solide. Vendu au magasin distributeur en barres ou également en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant adhésif et durcisseur est modulable par le bout des doigts. Le boulet homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit au contact avec l’air permettant le colmatage efficace de votre tuyau en Cu.

  • Ruban adhésif antifuite autoamalgamant :

Ce ruban spécial ne rassemble pas aux autres types de rubans adhésifs comme celui de l’électricien par exemple car il est autoamalgamant. Une fois enroulé sur votre tuyau fuyant, il fait corps avec celui-ci et s’endurcit pour empêcher définitivement l’eau d’y échapper.

Pallier un problème de fuite sur tuyau PVC en 10 étapes :

  1. Stoppez votre robinet principal, celui qui fournit de l’eau à votre plomberie

Tout d’abord, assurez-vous qu’aucune eau ne circule en amont de la partie endommagée. Coupez le compteur.

  1. Tracez les extrémités de la partie défectueuse du tuyau PVC et découpez-les pour la retirer

L’opération commence par le balisage de part et d’autre de la partie défectueuse du tuyau en PVC. Une fois cela terminé, opérez directement sa découpe avec une scie égoïne, une scie à guichet ou une scie à métaux.

  1. Limez les éléments résiduels :

Le cutter, le petit couteau ou le papier abrasif est plus efficace qu’un ébavureur conventionnel pour le polissage des zones de contacts d’un tuyau fuyant PVC.

  1. Maintenant, nettoyer les zones de contact :

Prenez une feuille essuie-tout propre ensuite, trempez-la dans de l’alcool pour astiquer les manchons ; faites pareil pour toutes les extrémités de la conduite sur trois à 5 cm.

  1. Il vous faudra maintenant déglacer les zones de contact :

Opérer le dégivrage des zones de contacts est utile pour que la colle antifuite y adhère parfaitement.

  1. Prenez votre ruban métreur pour dimensionner les portions de tuyau à remplacer

Jaugez la partie à enlever, retirez 1 centimètre de la longueur obtenue.

  1. Ca y est, le jaugeage est fait, il ne vous reste plus qu’à segmenter le nouveau fragment de tuyau :

Le nouveau tube de remplacement est enfin prêt, intégrez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Ensuite, prenez un feutre et commencez par tracer la longueur des zones de découpe . Muni de votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet coupez le nouveau tube puis abrasez ses extrémités. Vous pouvez utiliser un papier abrasif ou un simple couteau à la place.

  1. Reliez- les :

Votre canalisation est maintenant prête à recevoir le morceau de tuyau neuf ! Pensez tout d’abord à séparer légèrement l’une des sections de conduite restantes puis commencez dès lors à dénouer les colliers assurant la fixation de la partie la plus courte. Ceci, de sorte qu’elle soit détachée du mur ou bien déposée par terre.

  1. L’assemblage est terminé ? Place à l’encollage des zones de contact

Pour encoller les zones de contact, vous avez deux choix : Vous collez directement sur les surfaces dégelées soit dans les manchons, ou bien par le bout du tube et des sections de la conduite initiale.

  1. Le tube doit être assemblé aux manchons :

Pour terminer, il ne vous reste plus qu’à relier manchons et tubes. Faites alors incorporer les manchons aux bouts du tuyau neuf, sans les faire tourner. Le nouveau tube doit être par la suite enfilé de chaque côté, de part et d’autre.

résoudre des problèmes de réparation en plomberie sans faire appel à un plombier

Conseils pour remplacer un mécanisme de chasse d’eau par soi-même : les six bonnes mesures

Ca y est c’est décidé, il vous faudra remplacer votre chasse d’eau existante. Vérifiez donc au niveau du clapet d’arrivée et assurez-vous qu’il soit bien fermé. Sa place se trouve à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Pour démonter votre la chasse d’eau, il vous faudra détacher son couvercle :

Désinstaller une chasse d’eau tirette est un jeu d’enfant ! Dévissez-la tout simplement ! La désinstallation d’une chasse d’eau pressoir s’opère pour sa part en détachant le fil assurant sa liaison.

  1. Il est temps de retirer l’ancienne chasse d’eau :

Prenez une clé plate ou clé à molette et dévissez directement l’écrou : la pièce qui connecte le robinet d’arrivée au système de remplissage. Il vous faudra aussi désinstaller le robinet du flotteur en retirant l’écrou en plastique le fixant. Dévissez-le pour ce faire. Effectuez un mouvement de rotation de quatre vingt dix degrés dans le sens contraire à l’aiguille d’une montre. Refaites la même opération pour rétracter l’écrou en plastique et détacher le robinet flotteur du réservoir.

  1. Le joint doit être retiré du réservoir des toilettes pour permettre l’installation de la nouvelle chasse d’eau :

Les écrous assurant la fermeture du réservoir de votre WC sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir désinstallé saisissez le réservoir et placez-le par terre. Le soin d’étanchéité usagé doit être enlevé à son tour. Servez-vous d’une clé spéciale pour ce faire.

  1. Remettez le réservoir à sa place ; sur la cuvette :

Nettoyez la céramique et puis restaurez le réservoir. Vissez-en d’abord de fond puis, l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau: celui-ci à l’aide d’une clé spéciale. Montez le nouveau joint mousse. Insérez la rondelle conique à la vis de fixation du réservoir. Insérez le vis de fixation puis, serrez-en les écrous.

  1. Pensez aussi à restaurer flotteur et robinet pour réussir le montage de la chasse d’eau neuve :

Préparez un joint à coulisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Enfoncez par la suite ce pas de vis dans son trou. Dès lors que ce sera terminé, immobilisez l’écrou de fixation du flotteur ; montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous équipant de la bonne clef, vous pouvez serrer l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. Mettez la nouvelle chasse d’eau en place :

Faites correspondre la hauteur du nouveau mécanisme de chasse par rapport à la taille du réservoir. Installez ensuite le mécanisme sur sa base tout au fond du réservoir. Fixez en tournant à 90 degrés dans le sens d’une montre.

Nettoyage de chauffe-eau : 5 démarches à suivre quand il est temps de s’y mettre

  1. Avant de nettoyer votre chauffe-eau, débranchez-le de votre prise d’alimentation électrique

Avant de détartrer votre chauffe-eau, commencez déjà par désactiver son disjoncteur général tout en retirant le fusible.

  1. Purgez-le

Un chauffe-eau à résistance stéatite ne nécessite pas de vidange par opposé à un chauffe-eau thermoplongée.

  1. Ôtez la résistance

La vidange une fois réalisée, désinstallez la résistance de votre chauffe-eau électrique . Elle se trouve juste sous le capot de protection. Dévissez-le également pour pouvoir retirer complètement la résistance de l’ appareil de chauffage.

  1. Détergez- la !

Laver la résistance d’un chauffe-eau électrique, c’est facile. Effectuez le lavage à l’aide d’ détartrant commercial en commençant par la tremper dans la solution pendant quelques heures. Une fois cela terminé, nettoyez-la avec une brosse métallique et puis, rincez à l’eau chaude.

  1. Le nettoyage une fois terminé, pensez à remettre la platine à sa place et ensuite, remettez votre chauffe-eau électrique en marche

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée, remontez la platine simplement. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance en stéatite, il faudra remonter le fourreau sur la résistance et replacer cette dernière dans la cuve. Remplissez-la avant de réactiver votre chauffe-eau électrique.